Group immobilier

Zoom sur le principe de l’amortissement LMNP

Zoom sur le principe de l’amortissement LMNP

Si vous bénéficiez du statut de loueur meublé non professionnel (LMNP), vous avez la possibilité d’appliquer un amortissement LMNP linéaire et par composantes sur le bien immobilier. L’amortissement renvoie à une charge fiscale qui vient s’ajouter aux autres charges, et permet en même temps de bien réduire le résultat imposable et l’imposition qui en résulte. Quelquefois même, il ne se contente pas de réduire, mais plutôt d’annuler tout bonnement.

Immobilier : tout savoir sur l’amortissement LMNP

Le dispositif LMNP offre de multiples avantages. L’un de ses points forts, c’est qu’il permet de rentabiliser votre investissement en libérant vos recettes locatives de l’impôt sur le revenu, ainsi que des prélèvements sociaux. Quand on parle d’amortissement comptable d’un investissement, c’est qu’il y a étalement de son coût sur sa durée d’utilisation. L’investisseur a la possibilité d’amortir 100 % de la valeur hors taxe de l’immobilier (hors terrain), du montant des frais d’acte, de la valeur du mobilier (hors taxe), ainsi que des frais d’agence.

Le dispositif LMNP vous permet de bénéficier d’un statut très flexible. Vous pourrez ainsi profiter d’un régime fiscal spécifique. À préciser tout de même que pour tirer profit de la fiscalité en LMNP, il est indispensable de remplir deux conditions alternatives. La première, c’est que votre montant total annuel des loyers perçus doit être inférieur à 23.000 euros TTC. Et la deuxième condition, c’est que ce montant ne doit pas dépasser 50 % du revenu total du foyer. Vous aurez plus de détails sur le site https://location-meublee-fiscalite.com/.

Que peut-on déduire dans la pratique en fiscalité LMNP ?

Toutes les charges liées à l’investissement sont toujours déductibles, en plus des amortissements. On fera allusion aux intérêts d’emprunt, à la taxe foncière, les primes d’assurance, les honoraires de cabinet comptable, les amortissements, les charges de copropriété, etc. Dans bien des cas, il peut arriver que le résultat obtenu soit déficitaire, mais dans ce cas, il est possible de déduire la part du déficit généré par l’amortissement sur d’autres revenus BIC de même nature, ou de procéder à un report sur les bénéfices futurs sans limites dans le temps.

Tous ceux qui décident de devenir loueur meublé non professionnel ont la possibilité de profiter d’avantages fiscaux très intéressants grâce à ce régime.

Réagissez !

L'info immo

  1. 26 Nov. 2022Murs commerciaux et estimation immobilière9 vues
  2. 21 Mai 2022Une idée du prix via l'estimation immobilière234 vues
  3. 25 Avril 2022Vivre à Bordeaux286 vues
  4. 17 Mai 2021Une expertise immobilière pour connaître la valeur de votre bien620 vues
  5. 16 Mars 2021Nos bons plans pour avoir des bureaux sur Paris !671 vues
  6. 7 Août 2020Quelles précautions prendre pour réussir le démembrement de votre propriété ?1117 vues
  7. 8 Juin 2020Qui décide des travaux en copropriété et comment s’organisent-ils ?1476 vues
  8. 16 Janv. 2020Comment faire estimer le coût de ses travaux1951 vues
  9. 12 Mars 2019Des belles opportunités d'investissement sur la cote Basque1823 vues
  10. 11 Août 2018Les meilleurs de l'immobilier Basque1932 vues
  11. 31 Déc. 2017Alday créateur d'immeuble du Pays Basque2280 vues
  12. 4 Juin 2017Nos partenaires2075 vues
  13. 21 Fév. 2017L’aspect du secteur immobilier à Marrakech2335 vues